ROMANTICIST LANDSCAPE 
vidéo mono-canal avec son stéréo, 7'09
musique : Sérénade de Franz Schubert interprétée par Otto Mesloh, 1897
avec Lili Mamath
réalisé par Samuel Racine

production : le collectif Fossile

pièce exposée au musée Thomas Henry de la ville de Cherbourg en 2012


… j'ai recherché avec une sensibilité exquise la vue des beaux paysages : c'est pour cela uniquement que j'ai voyagé.
Les paysages étaient comme un archet qui jouait sur mon âme...

                                                                                                                                                                             Stendhal, Vie de Henry Brulard



Romanticist landscape (Paysage romantique) est une pièce vidéo du collectif Fossile conçue pour dialoguer avec un certain courant pictural du dix-neuvième siècle dont "Le Voyageur contemplant une mer de nuages" (1818) de Caspar David Friedrich pourrait être un exemple privilégié. Le paysage du romantisme historique, qu'il inclue ou non un personnage contemplateur au premier plan, manifeste la fusion de l'âme dans l'univers selon une vision centrée sur l'individu. Cette vidéo montre une femme filmée en studio dont l'état émotionnel passe progressivement du rire aux larmes. Le vent dans les cheveux, le regard fixé sur un point de l'horizon désignent ce portrait contemplateur comme le complément d'un paysage absent ou virtuel. La séquence, répétée et inversée, s'accompagne d'une "Sérénade" de Schubert, à la fois touchante et dissonante, interprétée par Otto Mesloh en 1897.
Ce travail propose un point de vue sur le traitement pathétique du paysage et sur la vision du monde que symbolise ce traitement en proposant des éléments de distanciation.